Les vacances du chien et du chat

Fermer





Votre mot de passe et votre identifiant vous seront donnés sur simple demande au secrétariat.

Mot de passe oublié Annuler
icone client Identifiez-vous
Contactez-noous Contact
 

Nos conseils

Une série de fiches techniques rédigées par nos soins.

Vou voulez partir à l'étranger en emmenant votre animal. Pas si vite et pas d'improvisation! Suivant les pays les formalités peuvent être différentes et il faut préparer votre animal pour lui éviter tout stress inutile.
De manière générale, ne comptez pas partir avec votre animal sur un coup de tête : il faudra préalablement vous renseigner auprès de l'ambassade du pays de destination plusieurs semaines, voire plusieurs mois à l'avance. Demandez quels sont les papiers à présenter à la douane, les vaccinations obligatoires et les certificats de santé nécessaires, tout en sachant que certaines inoculations sont exigées jusqu'à 6 mois à l'avance !
Nous vous déconseillons d'essayer de tricher, les douaniers manquent d'humour et n'hésiteront pas, au mieux à confisquer votre compagnon, au pire à l'euthanasier. Tout est question d'organisation…

La réglementation suivant les pays

Les pays de l'Union européenne (UE):

ils ont une règlementation commune pour les chiens, les chats et les furets. L’animal doit avoir :
- Plus de 15 semaines
- Une identification électronique ou un tatouage clairement lisible fait avant le 03/07/2011. Depuis cette date, l'dentification éléctronique est la seule admise.
- Avoir une vaccination antirabique à jour (postérieure à l’identification, valable 21 jours après la primo-injection réalisée à l'âge minimal de 12 semaines). la durée de l’immunité protectrice est celle spécifiée dans l’AMM du pays où le vaccin a été administré)
- Avoir un passeport européen fourni et rempli par un vétérinaire.
De plus, pour certains pays membres de l’UE - Finlande, Irlande, Malte, Royaume-Uni et Suède - des obligations spécifiques existent. Pour les connaître, il faudra joindre l'ambassade.

Les pays situés en dehors de l'UE:

il faut se référer à la règlementation du pays concerné, et il faut parfois s’y prendre 6 mois à l’avance pour ne pas risquer que l’animal soit refoulé à la douane! Certains pays exigent des mesures particulières en ce qui concerne d'autres espèces que celles que nous pourrons recenser. Ne prenez donc pas de risque, et renseignez-vous systématiquement auprès de l'ambassade de votre pays de destination ou de votre vétérinaire. Par ailleurs, seul le passeport européen, nécessaire pour voyager dans tous les pays de l'Union, certifie la vaccination antirabique.

Voyager en voiture

Installez toujours votre animal à l'arrière, que la banquette soit dépliée ou non. Pour un chien plus grand ou turbulent, il faut installer un filet de sécurité ou une grille de séparation entre l’avant et l’arrière du véhicule. Sachez aussi qu'il existe des ceintures de sécurité

La ceinture de sécurité pour chien et chat

Indispensable pour éviter les mouvements intempestifs de l'animal durant le trajet, source potentielle d'accident...
, à attacher au harnais de votre chat ou votre chien (nous en avons à votre disposition).
Les animaux peuvent être sujets au mal des transports, comme leurs maîtres.Nous pourrons vous indiquer des médicaments pour prévenir les vomissements. Pour limiter les dégâts, ne les faites pas trop manger dans les 12 h précédant le départ.
Le plus grand danger pour un animal, en voiture, est la déshydratation. Prévoyez de vous arrêter régulièrement (toutes les 2 h, cette recommandation étant valable même si vous voyagez sans votre animal). À chaque arrêt, donnez-lui à boire de l’eau et, par la même occasion, faire ses besoins. Faites faire un petit tour à votre chien, ça fait du bien de se dégourdir les pattes avant de reprendre la route. Enfin surtout, ne laissez jamais votre compagnon seul dans une voiture, d’autant plus lorsqu’il fait chaud : une insolation pourrait lui être fatale.

En train (avec la SNCF)

Théoriquement, aucun animal n’est admis dans les trains SNCF sans l’accord des passagers. Mais paradoxalement, la SNCF facture les voyages des animaux domestiques...
Si votre animal pèse moins de 6 kg, il devra être installé dans un sac ou un panier adapté, et dont les dimensions n'excéderont pas 45 x 30 x 25 cm, ou être tenu en laisse. Vous paierez alors la somme forfaitaire de 7 € quelle que soit la destination.
Pour les animaux de plus de 6 kg en revanche, vous payerez un billet 2de classe demi-tarif (même si vous voyagez en 1e classe). Le chien devra être tenu en laisse et même, selon sa race, muselé.
Bon à savoir : on peut désormais réserver le billet de son animal sur voyages-sncf.com.

En avion

Les compagnies aériennes voulant éviter que leurs appareils ne se transforment en ménageries volantes, le transport à bord est strictement réglementé. Si vous appliquez les consignes imposées, le voyage en avion avec votre animal ne devrait pas poser trop de problèmes.
Tout d'abord, il faut bien entendu s'assurer préalablement que la compagnie acceptera votre compagnon. Précisez, au moment de votre réservation, que vous comptez emmener un animal, en spécifiant son espèce et sa race. Ces précisions sont nécessaires car les compagnies n'acceptent pas tous les animaux domestiques à bord. Les chats sont généralement acceptés, ainsi que les chiens, à condition qu'il ne s'agisse pas de chiens de première ou de deuxième catégorie ou de chiennes en gestation.
N'oubliez pas de vous munir des documents nécessaires, surtout si vous partez à l'étranger : carnet de vaccinations ou de santé et, le cas échéant, passeport européen. Pensez enfin à vous présenter au moins une demi-heure, voire plus, avant l'heure limite d'enregistrement pour accomplir les formalités requises pour votre animal.
Pour les (petites) bêtes peureuses, pensez à nous demander un calmant adapté pour limiter le stress.
Votre animal est accepté à bord ? Maintenant se pose la question de sa place. Où voyagera-t-il ? En soute ou en cabine ?
Tout est question de poids.
- S’il pèse moins de 4 ou 6 kg (poids maximal variable selon les compagnies), l'animal peut voyager en cabine, à l'intérieur d'un sac prévu à cet effet ou d'une cage, posé(e) à vos pieds ou sur vos genoux. Sacs ad hoc et cages sont vendus dans les boutiques des grands aéroports, mais on peut tout aussi bien en acheter auprès des comptoirs cargo des grandes compagnies. Attention : sur Air France, les petits oiseaux (canaris, perruches) ne sont pas admis en cabine.
- Si votre animal pèse plus de 4 ou 6 kg, il devra voyager en soute. Il sera installé dans une cage réglementaire, prévue pour lui. Les soutes des avions sont pressurisées, chauffées et ventilées.

Pour permettre aux vétérinaires et à leurs clients de préparer sereinement le voyage avec un animal de compagnie dans différents pays, une vétérinaire française a créé un site internet extrêmement complet. Les formalités d’exportation vers les différents pays sont mis à jour régulièrement. Plus de 70 pays et 60 compagnies d’aviation sont déjà référencés.

Tous ces renseignements sont disponibles sur anivetvoyage.com