La dematologie veterinaire

Fermer





Votre mot de passe et votre identifiant vous seront donnés sur simple demande au secrétariat.

Mot de passe oublié Annuler
icone client Identifiez-vous
Contactez-noous Contact
 

Nos services

Toute une panoplie de services généralistes et spécialisés.
La dermatologie vétérinaire
Les affections de la peau représentent la première cause de consultation dans notre clinique. De plus, il s'agit parfois de maladies récidivantes, chroniques et parfois handicapantes pour l'animal.
Les problèmes dermatologiques sont une des principales causes de présentation des chiens en consultation ; les affections cutanées sont en effet nombreuses et variées. Certains signes cliniques (chute des poils, démangeaisons, odeur corporelle désagréable, grosseur cutanée,...) sont plus fréquemment à l'origine des consultations dermatologiques.

Motifs de consultation:

La chute des poils est un processus normal, lié au renouvellement du pelage chez le chien. Ce phénomène est généralement accentué pendant les périodes de mue. Une augmentation inhabituelle de la chute de poils, l'apparition d'un pelage clairsemé ou de régions totalement nues (alopécie), doit conduire à consulter.

La diminution de la densité du pelage et les dépilations peuvent être la conséquence d'un comportement de grattage répété (par exemple lors de pullicose, de dermatite atopique, etc.) ou être directement liée à la maladie (lors d'hypothyroïdie, etc).

Les comportements répétés de grattage, léchage, mordillements, frottement sur un support sont le plus souvent causés par des démangeaisons (prurit). Le prurit accompagne de nombreuses affections cutanées, en particulier celles d'origine parasitaire ou allergique. La plus fréquente: l'allergie à la piqure de puces.

La détection visuelle de masses cutanées de petite taille n'est pas toujours facile, par exemple si le poil est long ou épais. Il est donc conseillé d'inspecter attentivement et de palper régulièrement le chien. Le nombre, la taille, la consistance et la nature des masses cutanées sont variables. Les masses cutanées sont parfois des tumeurs (bénignes ou malignes), mais il peut également s'agir de nodules (par exemple après une piqûre d'insecte ou de tique), d'abcès, de kystes sébacées, de verrues (parfois confondues par les propriétaires avec des tiques),...

L'ennemi n°1 de la peau de votre compagnon: la puce

Lorsque vous trouvez une puce sur votre animal ou bien dans votre habitat, il faut agir immédiatement. En effet, il ne faut pas attendre que les puces prolifèrent pour traiter votre chien et son environnement, car celles-ci se multiplient très rapidement et peuvent s'installer dans tous les recoins de votre habitat.
Ainsi, si votre animal est infesté par les puces il faudra que vous utilisiez des produits antiparasitaires pour votre chien ainsi que pour votre habitat afin de les éradiquer complètement.
En savoir plus

La consultation dermatologique

Le vétérinaire réalisera un examen attentif de la peau et du pelage dans sa globalité (ne vous étonnez pas s'il examine les oreilles alors que vous venez pour une lésion située sur le pied) Le plus souvent, le diagnostic requière la réalisation d’examens complémentaires. Ils visent à mettre en évidence dans un premier temps, des bactéries, des parasites ou des champignons sur la peau de votre animal. Pour cela, le vétérinaire va réaliser des raclages superficiels de la peau au niveau des lésions pour un examen au microscope après coloration.
Ces examens sont simples et le résultat immédiat. Peu douloureux, ils sont le plus souvent réalisés sur l'animal vigile (sans anesthésie ni tranquillisation).
D'autres examens complémentaires nécessitent le recours à un laboratoire et un certain délai d’attente pour recevoir les résultats (cultures fongiques, bactériologiques, analyses sanguines) Enfin quelquefois, il peut être nécessaire pour arriver au diagnostic d'effectuer une biopsie cutanée. Cela consiste à prélever une carotte de peau à différents endroits de la peau du chien (en fonctions des lésions rencontrées). Le plus souvent, une anesthésie locale suffit (sauf chez des animaux particulièrement nerveux ou pour des biopsies à localisation particulièrement sensible (coussinets, face, anus) Ces prélèvements de peau sont ensuite envoyés à un laboratoire spécialisé. les résultats nous parviennent généralement en quelques jours.
Toute apparition de ces signes doit vous conduire à appeller nos assistantes: elles vous conseilleront et vous diront si ces signes nécessitent une consultation.