Soigner les plaies avec du miel

Fermer





Votre mot de passe et votre identifiant vous seront donnés sur simple demande au secrétariat.

Mot de passe oublié Annuler
icone client Identifiez-vous
Contactez-noous Contact
 

Nos conseils

Une série de fiches techniques rédigées par nos soins.

Le miel en médecine vétérinaire
Utilisé depuis 1600 avant JC par les égyptiens pour ses propriétés cicatrisantes, le miel continue d'être utilisé dans certains hôpitaux, en particulier sur des brûlures étendues. Nous l'employons régulièrement sur certaines plaies de grande taille.
Le miel possède des propriétés antibactériennes reconnues qui ont été démontrées in vitro et in vivo. Il aide à contrôler la contamination bactérienne d'une plaie. Il n'entraîne pas d'effets toxiques, à part des picotements transitoires décrits chez l'homme et de rares allergies. De plus, grace à sa structure visqueuse et à son osmolarité, le miel forme une barrière physique contre les recontaminations.
Des études ont comparé l'efficacité du miel à celle d'antibiotiques locaux et à celle d'autres pansements. La plupart de ces études suggèrent que le miel est plus efficace que des produits plus classiques. Bien que ces études soient d'une fiabilité limitée en raison de nombreux biais (pas d'étude en double aveugle), les propriétés du miel reposent sur des bases bilogiques plausibles.
Nous l'employons régulièrement à la clinique sur le traitement des plaies de seconde intention où, pours diverses raisons, la suture immédiate n'est pas possible. Nous faisons donc des pansements réguliers, tous les 2 ou 3 jours avec une application de miel sous pansement jusqu'à réduction satisfaisante de la plaie

Exemple: Pirouette, mordue par un gros chien.

Une blessure soignée au miel Pirouette , petite chienne ratière de 12 ans a été mordue par un gros chien avec une ouverture importante de la peau, mais surtout un délabrement très important des tissus sous-cutanés entraînant une nécrose  avec infection importante malgré les antibiotiques. Après retrait (sous anesthésie générale) des parties nécrosées et mise en perfusion de l'animal, une large surface sans peau est présente.
Nous décidons d'utiliser des applications de miel, sous des compresses maintenues par une bande crèpe. Les pansements sont réalisés tous les 2 jours, sans douleur apparente pour Pirouette. En fin de soins, elle a droit à une petite récompense, un peu de miel sur les babines: elle adore...
Quand la plaie est saine et commence à se réduire, nous l'anesthésions à nouveau pour réaliser une suture des parois pour rapprocher les bords. Le trou est plus nettement plus petit et on continue les pansements avec les applications de miel...
Enfin, au bout d'un mois, le petit trou restant est presque comblé, les antibiotiques sont arrêtés depuis une semaine. La cicatrisation est considérée comme quasiment achevée. Les pansements sont interrompus, seule la collerette est conservée une semaine encore afin d'éviter le lêchage.
Seul regret pour Pirouette: plus de récompense de miel à la fin de chaque pansement...