La gale du chien

Fermer





Votre mot de passe et votre identifiant vous seront donnés sur simple demande au secrétariat.

Mot de passe oublié Annuler
icone client Identifiez-vous
Contactez-noous Contact
 

Nos conseils

Une série de fiches techniques rédigées par nos soins.

La gale du chien
La gale du chien ou gale sarcoptique est une maladie parasitaire, contagieuse, liée à la présence et à la multiplication dans l’épaisseur de la peau, d’un acarien microscopique appellé Sarcoptes scabiei. Par contre, la gale est rarissime chez le chat.

Comment s’attrape la gale chez le chien?

Dans la plupart des cas, il s’agit d’un « accident » de contamination, soit avec un autre chien soit, assez souvent, avec un renard (80-90% des renards ont la gale).
Il s’agit d’un parasite obligatoire, c’est à dire qu’il est quasi obligé d’être sur un individu car il ne résiste que quelques jours dans le milieu extérieur; cependant, en chenil, étant donné le nombre d’animaux présents, la transmission se fait également par l’environnement.

Est-ce que la gale du chien est contagieuse pour l’homme?

Oui, très contagieuse, mais le parasite du chien est différent de celui de la gale de l’homme. Lorsque le parasite du chien est en surface, il peut se « tromper » de peau lorsque le chien est en contact avec un humain et s’enfoncer dans la peau du maître. En revanche, il a du mal à se reproduire dans la peau humaine et la maladie s’arrête souvent spontanément lorsque le chien est traité.
Chez l’homme, cela se manifeste par des boutons (papules) sur les zones de contact (avant-bras surtout) avec des démangeaisons importantes, surtout le soir au coucher (la chaleur augmente l’activité du parasite).
Pour en savoir plus:

Quels sont les symptômes de la gale chez le chien?

Le prurit (démangeaisons) est intense. Les lésions sont des boutons (papules) avec des croûtes, parfois des plaies (excoriations) et des chutes de poils dues au grattage.
Les endroits les plus touchés sont surtout les coudes, le poitrail, les aines, les pavillons auriculaires, le tour des yeux, les membres, les flancs. Le dos est finalement souvent épargné.
Lorsque les symptômes durent, on peut avoir une atteinte de l’état général avec amaigrissement, ganglions augmentés.

Comment diagnostiquer la gale?

Le vétérinaire sera guidé par l’intensité des démangeaisons, les localisations et une éventuelle contamination dans votre famille.
La mise en évidence du parasite se fait par des prélèvements cutanés très simples (raclages) qui ne nécessitent pas d’anesthésie. Le parasite sera recherché au microscope. En revanche, il n’est pas toujours facile, même en multipliant les prélèvements, de mettre en évidence le parasite ; ainsi, on ne l’identifie que dans 2/3 des cas.
Dans ce cas, on peut chercher des anticorps dans le sang du chien (prise de sang) mais il existe des résultats difficiles à interpréter.
Un chien galeux

Comment traiter la gale du chien ?

Il existe plusieurs traitements de qualité actuellement, soit sous forme de pipettes (comme pour les pipettes anti-puces), soit sous forme de frictions, soit avec des comprimés.
Le traitement est choisi par le vétérinaire en fonction de l’intensité des symptômes, des lésions, de l’état général de l’animal.
Il est toujours recommandé de nettoyer la couche de l’animal et de traiter les autres chiens (s’il y en a dans la maison).

Le pronostic est excellent après quelques semaines de traitement (entre 15 et 30 jours).
Attention: le diagnostic par un médecin d'une gale dans la famille n'implique pas forcémént la culpabilité du chien du foyer (et encore moins celle du chat) car le parasite est différent.